Charte et agréments qualités

ADMISSION

Elle est effective après la constitution du dossier administratif et la remise des documents suivants :

  • Règlement intérieur dûment signé
  • Signature du contrat de prestations de service
  • Désignation d’un référent avec ses coordonnées (membre de la famille du bénéficiaire, tuteur, personne de confiance…) afin que VIVRADOM puisse le contacter en cas d’inaptitude de la personne aidée quant à la réalisation des démarches ou de prises de décision.

Lors de son admission, seront remis au bénéficiaire les documents suivants :

  • Le présent règlement intérieur
  • Le devis
  • Un exemplaire du contrat
  • Le livret d’accueil
  • La charte qualité VIVRADOM
  • Cahier de liaison

 

NATURE DES PRESTATIONS
Vivradom propose Plusieurs types de prestations :

  • L’entretien du logement (poussière, entretien des sols, nettoyage des vitres, nettoyage des sanitaires, repassage, etc…)
  • La Garde d’enfants de + 3ans (garde périscolaire, aide aux devoirs, préparation des repas, aide aux bains, accompagnement activités autres…)
  • La garde d’enfants de – 3 ans (accompagnement crèche/domicile, activités d’éveil, préparation des repas et aide à la prise des repas, etc…)
  • L’aide aux personnes âgées et/ou handicapées (aide au lever/coucher, aide à la toilette, aide à la préparation des repas/ prise des repas, entretien du logement, courses, promenades, activités, aide administrative, garde de jour /nuit etc).

Pour ce faire, VIVRADOM met au service des bénéficiaires, des intervenants qui assurent une présence auprès des personnes âgées et veillent à leur confort physique et moral, tout en exécutant les tâches ménagères courantes. Ils réalisent les tâches de la vie quotidienne que les bénéficiaires ne peuvent effectuer, leur permettant ainsi de vivre à leur domicile.

 

CONTRÔLE DE SATISFACTION
VIVRADOM, soucieux de la qualité de ses prestations, veille avec attention au respect des fiches de poste établies en amont lors de l'admission du bénéficiaire :

  • Respect des horaires
  • Respect et conformité de la prise en charge
  • Respect et conformité de la fiche de mission du bénéficiaire
  • Remplacement de l'intervenant en cas d'absence, de congés, de maladie, d'incompatibilité d'humeur ou de manquement à un critère de qualité.

De plus, le cahier de liaison (laissé au domicile du bénéficiaire) est l'outil de communication indispensable, entre les intervenants et le bénéficiaire mais aussi la famille, le personnel soignant et les responsables de VIVRADOM.
L’intervenante y consignera les dates d’intervention, heures d’arrivée et de départ, tâches effectuées et éventuellement, problèmes rencontrés.
Le cahier de liaison lorsqu'il est terminé est rapporté par l'intervenant dans les locaux de VIVRADOM et remplacé par un nouveau au domicile du bénéficiaire.

 

LES MESURES D'HYGIENES ET DE SECURITE
HYGIENE
Le bénéficiaire met à la disposition de l’intervenant :

  • Produits ménagers et matériel nécessaires à l'entretien du domicile
  • Produits pour l'aide à la toilette

Il a par ailleurs l'obligation de signaler toute maladie constatée par le corps médical, afin que l'intervenant puisse se protéger et prendre les mesures nécessaires, le cas échéant.
Pour les intervenants de VIVRADOM:
L'intervenant veille à effectuer tous les gestes professionnels en respectant les consignes d'ergonomie qui lui sont transmises lors de son recrutement et à la signature de son contrat de travail.
Il est impératif de se laver systématiquement les mains : en arrivant et en quittant le logement du bénéficiaire, en interrompant une tâche pour passer à une autre (par exemple entre l'entretien des sanitaires et le changement des draps, etc). 
L’intervenant doit porter des vêtements soignés, des chaussures réservées à l’intérieur et avoir les mains et ongles propres et les cheveux attachés.


SECURITE
Le bénéficiaire doit signaler à son intervenant tout objet dangereux pour son intégrité physique (sols glissants, sommiers coupants, etc).
Pour le personnel de VIVRADOM :

  • Il est interdit de consommer toute boisson alcoolisée
  • Il est interdit de se rendre sur son lieu de travail en état d'ébriété ou sous l'emprise d'une drogue
  • Il est interdit de fumer sur son lieu de travail
  • Il est interdit d'utiliser à des fins personnelles tout matériel confié dans le cadre de son travail (ex: téléphone)
  • Il est obligatoire d'avoir sur soi le badge de reconnaissance de VIVRADOM

Prévention des accidents de travail et maladies professionnelles : la prévention des risques d'accidents et de maladies professionnelles est impérative. Elle exige, en particulier de chacun un respect total de toutes les prescriptions applicables en matière d'hygiène et de sécurité.

 

DISCIPLINE
Tout salarié doit se conformer au protocole d'intervention de VIVRADOM ainsi qu'aux consignes et prescriptions diffusées par écrits (compte-rendu, notes de service…). 
Donneront lieu à des sanctions, tout acte de nature à troubler le bon ordre, la discipline voire à porter atteinte à l'image de VIVRADOM:

  • Tenir des propos désobligeants envers les bénéficiaires ou envers VIVRADOM
  • Emporter sans autorisation écrite tout objet, marchandise, matériel ou document appartenant au bénéficiaire et sans l'accord préalable de la direction de VIVRADOM
  • Introduire toute personne étrangère au sein du domicile du bénéficiaire
  • Quitter son poste de travail de façon impromptue sans avoir au préalable obtenu l'accord du personnel encadrant de VIVRADOM
  • Pénétrer chez le bénéficiaire en dehors des horaires fixés par VIVRADOM et le bénéficiaire

 

EN CAS D'ABSENCE
Toute intervention annulée sans respect des termes prévus aux conditions générales du contrat sera facturée.
Rappel des mesures légales et conventionnelles ayant trait aux droits de la défense des salariées et aux harcèlements sexuel et moral:
Le harcèlement sexuel est réprimé dans le cadre du droit du travail privé et public. Tout bénéficiaire abusant de son autorité, ordonnant, menaçant, imposant des contraintes ou exerçant des pressions sur l'intervenant pour obtenir des faveurs de nature sexuelle de sa part, commet une faute disciplinaire. L’intervenant qui refuse de se soumettre ou qui dénonce le harcèlement sexuel et/ou moral ne peut être sanctionné par le bénéficiaire. Le harcèlement sexuel constitue par ailleurs un délit puni d'une peine maximale d'un an d'emprisonnement et de 15245 euros d'amende.

 

RESPECT DU DROIT DES PERSONNES
Dans toutes les circonstances, les intervenants comme les bénéficiaires doivent faire preuve de respect mutuel et adopter une attitude civile à l'égard des uns et des autres. Ces règles de respect mutuel et de comportement civil, présentées aux intervenants et aux bénéficiaires dans ce règlement intérieur au moment de la contractualisation, peuvent être rappelées à tout moment si nécessaire.

 

LE DROIT DES BENEFICIAIRES
Les intervenants s'engagent à respecter le choix de vie, l'intimité, la dignité, les coutumes et la liberté du bénéficiaire. Les intervenants garantissent également le respect de la confidentialité des informations personnelles recueillies. Conformément à la charte qualité de VIVRADOM, les intervenants s'engagent à refuser toute délégation de pouvoir sur les avoirs, biens ou droits que le bénéficiaire pourrait leur donner. Il leur est interdit de recevoir toute donation, dépôt de fonds, de bijoux, ou de valeurs.
Le bénéficiaire peut solliciter un contrôle de poste par le service qualité VIVRADOM en dehors du planning établi par la structure sur simple appel téléphonique.

 

LE DROIT DES INTERVENANTS
Le bénéficiaire s'engage à ne demander aux intervenants que les tâches qui ont été acceptées lors de la mise en place du poste avec l'équipe d'encadrement de VIVRADM. 
La fiche de poste préalablement remplie entre le bénéficiaire et VIVRADOM sera remise à l'intervenant lors de sa prise de fonction. L'intervenant aura le droit de refuser toutes tâches non acceptées par l'encadrement de VIVRADOM et par conséquent non stipulées sur la fiche de poste. Les déplacements de l'intervenant seront à la charge du bénéficiaire lorsqu'il intervient dans le cadre de sa mission (ex : courses, accompagnement médecin, etc…).
Pour un poste de nuit, dans la mesure où le poste ne nécessite qu'une présence en cas d'urgence, et pour pouvoir prendre leurs fonctions "de jour" sans avoir à repartir à leur domicile, le bénéficiaire autorise l’intervenant à prendre une douche sur le lieu de son poste. Il est entendu que l'intervenant apporte son nécessaire de toilette. 
A partir de 3 heures consécutives d'intervention et en respect avec le droit du travail, l'intervenant bénéficie de 10 minutes de pause.

 

MALTRAITANCE
Les faits de violence sur autrui sont susceptibles d'entraîner des procédures administratives et judiciaires dans le cadre des textes législatifs et réglementaires.

 

LE CONTRÔLE QUALITE
Le contrôle qualité s'organise autour de quatre grands axes :

  • L'écoute et le traitement rapide des réclamations
  • La mise en place de contrôles réguliers au domicile du bénéficiaire
  • Le contrôle de la traçabilité des informations (cahier de liaison)
  • Les enquêtes de satisfaction

VIVRADOM s'engage à mettre en place un dispositif de contrôle qualité à travers un premier questionnaire de satisfaction au bout d'un mois de prestations effectuées, puis de façon régulière à savoir tous les 6 mois.
Une visite surprise de notre contrôleur qualité au domicile du bénéficiaire s'avère indispensable.
Ainsi, VIVRADOM garantit un dispositif de suivi individualisé des prestations en lien avec l'intervenant.
Aussi, dès les premiers signes de mécontentement ou de tensions éventuelles entre l'intervenant et le bénéficiaire, VIVRADOM recherchera avec ce dernier des solutions pour améliorer la situation.

 

L'ORGANISATION DU SERVICE
Pour accueillir et/ou répondre aux personnes âgées, au personnel et aux partenaires, le personnel encadrant VIVRADOM assure une permanence en ses locaux :

  • Du mardi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30
  • Le samedi de 9h00 à 12h30

Pour répondre aux situations d'urgences, un numéro de téléphone est mis à disposition pour les bénéficiaires et le personnel 7j/7 et 24H/24 à savoir le 06.99.85.90.90.

 

LES RESPECT DE LA CONFIDENTIALITE DES INFORMATIONS DU BENEFICIAIRE
VIVRADOM s'engage à respecter la confidentialité des informations qui lui sont confiées pour la mise en place ou la modification d'une prestation d'aide à domicile. Aucune autre information personnelle n'est utile. Les informations personnelles qui viendraient à être connues des professionnels qui interviennent chez le bénéficiaire relèvent de leur engagement au respect de la confidentialité.
" Conformément à la loi du 6 Janvier 1978, le bénéficiaire peut avoir accès à toutes les informations détenues par VIVRADOM et a le droit de s'opposer pour des raisons légitimes au recueil et au traitement de données nominatives le concernant dans les conditions fixées par la loi du 6 janvier 1978".

Annonces D'emploi

Auxiliaire de vie H/F
Nos offres d'emploi
Le 11 Octobre
Missions vous intervenez aux domiciles de personnes âgées et/ou handicapées. Vous les accompagnez dans les tâches de la vie quotidienne ( aide aux repas,…
Voir détail